OREGA : des sacs à main engagés

Chaine : ONDES POSITIVES

Aujourd'hui, sur le plateau d'Ondes Positives, on vous raconte la belle histoire d'Adrien Lefebvre, fondateur d'Orega qui est la première marque de haute maroquinerie française solidaire. Un parcours qui réconcilie esthétique, mode et impact social.

A la suite d'un master en Social Business et de deux voyages en Inde et sur le continent africain, Adrien Lefebvre prend pour la première fois conscience des concepts d'exclusion et de précarité énergétique. Phénomène qui, comme il l'explique sur le plateau d'HapsatouSy TV, fait référence aux millions de personnes qui n'ont pas accès à l'électricité.

Fort de cette prise de conscience, Adrien, Florian et Sébastien travaillent depuis 18 mois à la création d'un projet qui contribuerait à redonner du sens à nos modes de consommation. Ils rêvent alors d'un produit qui, lorsqu'il serait acheté, pourrait avoir un impact social et solidaire direct et améliorer les conditions de vie de personnes dans le besoin.

C'est alors qu'ils décident de se concentrer sur le sac à main : objet du quotidien, symbole de l'élégance, du savoir-faire mais aussi du paraître, les trois entrepreneurs souhaitent prouver que même les objets les plus accessoires peuvent être porteur de sens, d'engagement et de solidarité.

Alors concrètement, que fait Orega ? La marque a tout d'abord inscrit dans son ADN que la lutte contre la pauvreté et la redistribution des richesses était des indicateurs clés de succès. Pour cela, à chaque achat de sac, une partie du chiffre d'affaire est ponctionnée et allouée à la création d'un cartable dans lequel est intégré un module solaire qui permet d'offrir un accès à la lumière pour des élèves vivant dans des zones sans accès à l'électricité.

Le cartable, fabriqué au Maroc pour promouvoir l'artisanat local, est en cuir végétal et a une double fonction comme vous pouvez le voir sur la vidéo ! Il se transforme en plan de travail pour bénéficier d'un support d'écriture et dispose d'un module de LED qui se recharge pendant la journée et assure à l'écolier un éclairage de 4 à 5 heures le soir.

Une preuve encore une fois que l'entrepreneuriat et les actions individuelles ou collectives peuvent générer de véritables cercles vertueux et contribuer à la résolution des grands enjeux mondiaux, économiques et sociaux. Une histoire formidable à découvrir en intégralité sur HapsatouSy TV.

Partager ce contenu

Les dernières vidéos d'HapsatouSy TV