• Cœur de Gazelles : depuis 18 ans, ces Gazelles à la détermination inébranlable, parcourent le Maroc pour soigner ceux qui ont en besoin et rendre tous ses droits à la nature !   Encore une autre femme qui assure ! Comme vous le savez, je n'ai rien contre les hommes entrepreneurs, au contraire :=), mais je suis tellement heureuse de mettre en lumière des femmes qui agissent, des femmes qui réalisent, parce qu'elle ont décidé de monter une affaire ou simplement, parce qu'elles ont décidé de servir l'intérêt général... Que je ne pouvais qu'inviter Marina Vrillacq, la Présidente de l'association "Coeur de Gazelles", à venir nous parler des causes qui lui sont chères... Le Maroc est un merveilleux pays, bien connu pour ses stations balnéaires comme la ville d'Essaouira, pour le développement économique rapide de la ville portuaire de Casablanca ou pour son désert, théâtre de magnifiques couchés de soleil. Pourtant, en marge du développement des villes, certaines populations vivent encore dans des zones très reculées, loin des structures de santé. Chaque année, à l'occasion du Rallye Aïcha des Gazelles, un événement exclusivement féminin, Marina et ses équipes partent à la rencontre des gens afin de les soigner.  Au total, l'association assure 8000 consultations médicales par an et suit près de 300 personnes pour soigner des pathologies diverses. En parallèle des soins médicaux qu'elle promulgue, l'association s'est donnée pour mission il y a 8 ans, de nettoyer le désert marocain ! L'opération "Uppercut", lancée il y a 6 mois, vise à récupérer les sacs des magasins qui viennent prendre de sa beauté au désert marocain, à les recycler et à produire des sacs en coton biodégradable ! En achetant le bracelet en or de l'association, vous l'aidez à financer ses opérations de nettoyage, de recyclage et d'éducation des gens au développement durable Toutes les informations sont à retrouver sur www.coeurdegazelles.org.

    Coeur de Gazelles met K.O les sacs plastique avec l'opération Uppercut
  • Aujourd'hui, sur le plateau d'Ondes Positives, on vous raconte la belle histoire d'Adrien Lefebvre, fondateur d'Orega qui est la première marque de haute maroquinerie française solidaire. Un parcours qui réconcilie esthétique, mode et impact social.A la suite d'un master en Social Business et de deux voyages en Inde et sur le continent africain, Adrien Lefebvre prend pour la première fois conscience des concepts d'exclusion et de précarité énergétique. Phénomène qui, comme il l'explique sur le plateau d'HapsatouSy TV, fait référence aux millions de personnes qui n'ont pas accès à l'électricité.Fort de cette prise de conscience, Adrien, Florian et Sébastien travaillent depuis 18 mois à la création d'un projet qui contribuerait à redonner du sens à nos modes de consommation. Ils rêvent alors d'un produit qui, lorsqu'il serait acheté, pourrait avoir un impact social et solidaire direct et améliorer les conditions de vie de personnes dans le besoin.C'est alors qu'ils décident de se concentrer sur le sac à main : objet du quotidien, symbole de l'élégance, du savoir-faire mais aussi du paraître, les trois entrepreneurs souhaitent prouver que même les objets les plus accessoires peuvent être porteur de sens, d'engagement et de solidarité. Alors concrètement, que fait Orega ? La marque a tout d'abord inscrit dans son ADN que la lutte contre la pauvreté et la redistribution des richesses était des indicateurs clés de succès. Pour cela, à chaque achat de sac, une partie du chiffre d'affaire est ponctionnée et allouée à la création d'un cartable dans lequel est intégré un module solaire qui permet d'offrir un accès à la lumière pour des élèves vivant dans des zones sans accès à l'électricité. Le cartable, fabriqué au Maroc pour promouvoir l'artisanat local, est en cuir végétal et a une double fonction comme vous pouvez le voir sur la vidéo ! Il se transforme en plan de travail pour bénéficier d'un support d'écriture et dispose d'un module de LED qui se recharge pendant la [...]

    OREGA : des sacs à main engagés
  • Cette semaine, j'ai rencontré Alban Bartoli. Un moment magique avec un artiste au talent certain et au tempérament solaire capable de chanter absolument tout ce qu'il veut. De la pop colorée à la variété nostalgique en passant par des chants hébreux, une chose est sûre c'est que le temps s'arrête à chaque fois qu'il se mette à chanter.Repéré lors de sa participation à The Voice en 2012, il poursuivra ensuite ses expériences télé en rejoignant la neuvième édition des Anges de la Téléréalité. Mais en discutant avec lui, on se rend compte qu'Alban a conscience des limites du petit écran pour propulser sa carrière. Il se reconcentre alors sur ce qui lui tient le plus à coeur : l'écriture, la composition et l'interprétation, et sort des titres aussi entrainants qu'engagés comme Deux Mamans, Liés ou encore Chica.Mais au-delà d'être un artiste complet, Alban Bartoli est aussi une personnalité authentique qui n'a pas peur de faire entendre ses convictions. Il n'a, par exemple, pas hésité à prendre la parole pour faire son coming-out et encourager les jeunes à s'accepter tels qu'ils sont, peu importe leur orientation sexuelle. D'un naturel très ouvert et terre-à-terre, il est aussi connu pour son franc-parler que pour sa gentillesse. Mais derrière sa personnalité attachante se cache une bête de travail prêt à s'enfermer nuit et jour dans son studio d'enregistrement pour atteindre ses objectifs. Un moyen pour lui de transformer ses chagrins, ses joies et ses colères en chansons et nous offrir de délicieux moments de frissons et d'émotions. Bref une personnalité entière dont l'authenticité et la détermination vous permettent encore plus d'apprécier le talent. Un artiste coup de coeur à découvrir dans l'émission 3/4 Live sur HapsatouSy TV où il se livre sur ses expériences, sa musique et son parcours. Une chose est sûre, cette émission va faire du bien à vos oreilles et à votre coeur.

    Alban Bartoli, un artiste aussi authentique qu'engagé
  • Laytitia Audibert se définit comme une goûteuse de vie : juriste, artiste peintre et fondatrice de Gandee, son objectif est de réaliser tous ses rêves et de ne pas en perdre une miette. Aujourd'hui invité sur le plateau d'Ondes Positives, elle explique à Hapsatou Sy comment elle a créé la première cagnotte de générosité en ligne : Gandee.Tout est un parti d'un constant aussi simple que puissant : et si nous utilisions nos anniversaires pour faire une bonne action au lieu de recevoir un énième objet matériel dont nous ne ferons jamais usage. Véritable concours de circonstance, elle découvre à la même période le Birthday Project de Robyn Bomar qui propose à ses proches via les réseaux sociaux de faire des dons à des associations en guise de cadeau d'anniversaire. L'initiative est un succès totale puisqu'elle sera à l'origine de plus de 1500, ce qui confortera Laytitia dans son idée de créer une plateforme de récolte.Le premier bon point de Gandee ? C'est qu'elle vous facilite largement le choix de votre association en effectuant une véritable sélection des associations proposées parmi les 1,3 millions existants en France. Ces dernières sont labelisées, tracées et suivies pour vous permettre d'effectuer vos dons en toutes confiance. Et à partir de là, fini les pelles à tartes, les bracelets moches et les bibelots qui ne vous servent à rien. En quelques clics, vous pouvez planter des arbres, aider des enfants malades ou construire un puit à l'autre bout de monde. L'autre chose formidable, c'est que vous profitez d'un véritable suivi de votre don en recevant des nouvelles périodiques de l'impact de votre don.Ainsi, semaines après semaines, vous savez concrètement ce qu'il est advenu à votre don. Une garantie qui séduit d'ailleurs de plus en plus d'entreprises et les conduit à soutenir de plus en plus d'initiatives à plus grande échelle et à augmenter leur impact social dans les secteurs de l'éducation, du droit des femmes, de l'enfance ou encore de la santé. Bref un [...]

    Gandee : la première cagnotte qui donne du sens aux cadeaux
  • Joby Smith : La reine de la soul et du Gospel nous fait entrer dans les coulisses de sa vie et ce, tout en musique! Accrochez vos ceintures, vous avez rendez-vous avec le soleil en personne ! Ses mots viennent du coeur, pour envoûter les nôtres, Joby Smith est cette muse qui nous invite à la suivre sur un chemin fait de notes, de sourires et de joie ! Dans sa tête, Tchaikovsky, Chopin, mais aussi Mickael Jackson et Whitney Houston, ça déménage, ça pousse la voix ! Sa vision du chant est simple, pertinente, efficace : « Ce n’est que de l’amour », pour aider les gens à être eux-même et à s’exprimer ! C’est en ce sens, qu’elle a fondé le premier tremplin de soul, international : Sankofa Soul Contest, invitant les gens à puiser à l’intérieur d’eux-même pour en sortir le meilleur, un concept inspiré d’une vieille légende africaine…Sa maman partie trop tôt, Joby trouve du réconfort auprès de son père et de ses soeurs, mais aussi en jouant du piano. La soul et le Gospel, deviennent pour elle des arts de vivre! Revenant sur son enfance, partagée entre la métropole et les Antilles, c’est sans retenue, qu’elle se prête au jeu des confidences et toujours en chantant : «  La voix est reliée à l’histoire de chacun, elle fait raisonner ce qu’on est ! », philosophe également, y a t-il un domaine où Joby n'excelle pas?D’un naturel optimiste, elle accueille les instants de vie et les rencontres à bras ouverts ! Chanteuse, coach, elle a encore beaucoup de rêves à réaliser, dont celui d’être actrice ! Comme nous, laissez vous charmer par Joby smith qui insuffle ses ondes positives, à qui veut l'entendre! Attention, dépendance assurée !Généreuse, elle se réjouit de voir ses poulains comme Yoann Freget, découverts chez Sankofa Soul Contest, performer dans un programme tel que  « THE  VOICE ». Il est le grand gagnant de la saison de 2013! Etre artiste en France n'est pas chose facile, Joby insiste sur la notion de persévérance, de travail et de rigueur! Elle nous confie également s [...]

    A la rencontre de Joby Smith, fondatrice de Sankofa International Soul Constest
  • Laetitia Mendes, première femme à avoir subi une double mastectomie préventive en France. Et si à 24 ans vous appreniez que vous étiez porteuse du gène vous prédisposant au cancer du sein et des ovaires. Improbable au premier abord, c'est pourtant l'histoire bien réelle de Laetitia Mendes qui est la première femme en France à avoir subi une double mastectomie préventive à l'âge de 26 ans. Aujourd'hui invitée sur le plateau d'Ondes Positives sur HapsatouSy TV elle nous raconte comment elle a fait de cette douloureuse épreuve un puit de force sans égal.Les interviews données à répétition pour la promotion de son livre n'ont en aucun cas altéré l'authenticité et l'émotion qui émanent des paroles de Laetitia Mendes. Alors que le cancer du sein fait rage dans sa famille depuis près de trois générations, elle est intimement convaincue qu'il ne s'agit pas d'une simple malédiction et qu'il est possible que les femmes de sa lignée puissent porteuse du gène BRCA2, coupable d'accroître le risque de développer un cancer du sein ou de l'utérus et de le transmettre de génération en génération.Et bien que son arrière grand-mère et sa grand-mère ont réussi à vaincre la maladie, le cancer aura cependant eu raison de sa mère en l'emportant à l'âge de 47 ans. Un événement qui accéléra sa décision de subir une double ablation de la poitrine pour ne jamais avoir à engager son pronostic vital. Portée par la conviction que l'épreuve qu'elle était en train de vivre serait utile aux autres, elles surmontent alors toutes les difficultés physiques, mentales et psychologiques que lui imposent son intervention chirurgicale. Déterminée à ne pas laisser la maladie entraver sa joie de vivre, son appétit et son entrain, elle décide très vite de fonder son association Généticancer qui oeuvre aujourd'hui à lutter contre les cancers génétiques et/ou d'origine héréditaire.Aujourd'hui mère d'une fille de 13 ans, Laetitia sait qu'en plus de l'amour, il est probable qu'elle lui transmette aussi la m [...]

    A 26 ans, j'ai décidé de me faire retirer les deux seins
  • Bayou Sarr est la vitamine qu’il vous faut ! Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de recevoir sur le plateau d’Ondes Positives, le lumineux Bayou Sarr ! En plus d’être venu saupoudrer notre émission de sa bonne humeur communicative, l’acteur du film « Neuilly sa mère », s’est livré au jeu des confidences et des conseils, avec humilité et bienveillance. Pour lui, chacun d’entre nous peut faire de son rêve une réalité... Mieux qu’un marchand de sable, un exaucer de rêve notre nounours ?Chauffeur de salle sur C8 il y a peu de temps encore, il est aujourd’hui un visage incontournable de l’humour français ! Souvenez-vous, de la petite chanson « S’il vous plait, libérez Nabila », des réclamations hilarantes d’un citoyen français envers le Président Hollande depuis un camion de routier, c’était lui !Et ne croyez pas qu’il l’avait emprunté ce camion, c’était le sien ! Plus de six années passées sur les routes, Bayou Sarr croit en l’importance de la valeur travail, transmise par son père. Ses anciens collègues et amis ne sont pas égoïstes et le poussent à partager son humour !Tout débute par des vidéos caricaturales du monde du bâtiment et de l’univers de la route, qu’il poste sur le net, puis il devient chauffeur de salle sur C8 en parallèle de sa carrière d’humoriste qui s’envole ! Ses amis comédiens, tels que Booder, lui murmurent qu’il intéresse le cinéma français, mais Bayou reste dubitatif. Pourtant et à sa grande surprise, on lui propose son premier rôle au cinéma, à l’été 2017. « J’étais en vacances et je reçois un message sur instagram de Djamel Bensalah (ndlr: le réalisateur de Neuilly sa mère), qui me demande s’il peut m’appeler (...) je savais pourquoi et je n’en revenais pas, j’en reviens toujours pas».Sa mère l’a toujours soutenu, mais son père n’était pas rassuré à l’idée de voir leur fils pénétrer un milieu aussi merveilleux que difficile, pourtant aujourd’hui, il peut compter sur le soutien sans faille de ses deux parents, pour contrer les épreuve [...]

    Bayou Sarr : né pour faire rire

<< 1 2 >>

Vous voulez partager avec nous votre histoire forte et puissante ?
Vous avez un projet à défendre ?
Un message inspirant à faire passer ?
Ecrivez-nous à contact@hapsatousy-tv.com

Envie de suivre notre actualité
et nos dernières vidéos ?

 

Abonnez-vous à notre newsletter ;-)