• NTM c'est fini... Pourtant JoeyStarr me racontait il y a peu son histoire d'amour avec Kool Shen. Car j’ai eu la chance d’entrer dans la tête de JoeyStarr. Et ça, croyez-moi, ce n’est pas rien ! Didier Morville de son vrai nom, tombe le masque dans une interview profonde et bien entendu très cash. JoeyStarr ne pratique pas la langue de bois et il le montre une fois de plus ! Il aborde avec une grande sincérité des sujets passionnants tels que : sa paternité, son regard sur le rap actuel, sa place dans l’espace médiatique, sa vision de la politique, les gilets jaunes ou encore l’affection qu’il porte au groupe qui l’a fait connaître : NTM. Le rappeur hyperactif évoque aussi sa casquette de comédien et parle des textes d’Hugo, de Lamartine ou d’Aimé Césaire qu’il a clamé sur les planches du Théâtre du Rond-Point dans la pièce Eloquence à l’Assemblée. Du rôle d’artiste dans la société aux messages hilarants qu’il publie sur son compte Instagram, on suit à mille à l’heure ce génie des mots qui a toujours soif de nouvelles expériences. Un moment suspendu avec, vous l’imaginez bien, une bonne dose d’humour et de folie ! Vous l’aurez compris, JoeyStarr nous a mis la fièvre !

    Dans la tête de JoeyStarr
  • Le fondateur des Déterminés est venu sur le plateau d’Ondes Positives pour nous parler de son association qui a pour objectif de développer l’envie d’entreprendre dans les territoires isolés. Originaire de Cergy-Pontoise, Moussa Camara est engagé dans l’univers associatif et entrepreneurial depuis une dizaine d’années. Avec son expertise d’entrepreneur, il a pu identifier certains problèmes qu’il a rencontré dans son parcours et a ainsi souhaité aider d’autres entrepreneurs en puissance à se lancer. Il fonde ainsi en 2015 l’association Les Déterminés. « Mon étincelle à moi est née de mon aventure entrepreneuriale et celle de mon entourage : pleine d’ambition, pleine d’énergie, mais souvent avortée par un manque de compétences, de connaissances et de réseau. » Au sein de territoires marqués par des taux de chômages plus élevés que la moyenne nationale, Moussa Camara veut, à travers son association, insuffler un esprit d’entrepreneurs solidaires et aussi ouvrir des portes aux jeunes qui veulent créer, inventer, réussir.Accompagné par une équipe de bénévoles et de chargés de mission, Moussa Camara a réussi à séduire de nombreux partenaires qui ont permis aujourd’hui de lancer des programmes d’accompagnement destinés à donner les clés et les outils fondamentaux aux personnes qui souhaitent entreprendre. Ces formations destinées aux jeunes issus de quartiers populaires et de milieux ruraux sont gratuites et ont déjà donné naissance à plusieurs entreprises inspirantes. Un véritable réseau pérenne de Déterminés a également vu le jour. Apprendre à pitcher un projet, faire un business plan, se créer un réseau : autant de compétences que Les Déterminés viennent acquérir dans cette formation.Avec toute sa détermination et son envie de transmettre sa fougue d’entreprendre, Moussa Camara nous raconte l’histoire des Déterminés : belle et singulière…

    Moussa Camara accompagne les entrepreneurs dans les banlieues
  • Cœur de Gazelles : depuis 18 ans, ces Gazelles à la détermination inébranlable, parcourent le Maroc pour soigner ceux qui ont en besoin et rendre tous ses droits à la nature !   Encore une autre femme qui assure ! Comme vous le savez, je n'ai rien contre les hommes entrepreneurs, au contraire :=), mais je suis tellement heureuse de mettre en lumière des femmes qui agissent, des femmes qui réalisent, parce qu'elle ont décidé de monter une affaire ou simplement, parce qu'elles ont décidé de servir l'intérêt général... Que je ne pouvais qu'inviter Marina Vrillacq, la Présidente de l'association "Coeur de Gazelles", à venir nous parler des causes qui lui sont chères... Le Maroc est un merveilleux pays, bien connu pour ses stations balnéaires comme la ville d'Essaouira, pour le développement économique rapide de la ville portuaire de Casablanca ou pour son désert, théâtre de magnifiques couchés de soleil. Pourtant, en marge du développement des villes, certaines populations vivent encore dans des zones très reculées, loin des structures de santé. Chaque année, à l'occasion du Rallye Aïcha des Gazelles, un événement exclusivement féminin, Marina et ses équipes partent à la rencontre des gens afin de les soigner.  Au total, l'association assure 8000 consultations médicales par an et suit près de 300 personnes pour soigner des pathologies diverses. En parallèle des soins médicaux qu'elle promulgue, l'association s'est donnée pour mission il y a 8 ans, de nettoyer le désert marocain ! L'opération "Uppercut", lancée il y a 6 mois, vise à récupérer les sacs des magasins qui viennent prendre de sa beauté au désert marocain, à les recycler et à produire des sacs en coton biodégradable ! En achetant le bracelet en or de l'association, vous l'aidez à financer ses opérations de nettoyage, de recyclage et d'éducation des gens au développement durable Toutes les informations sont à retrouver sur www.coeurdegazelles.org.

    Coeur de Gazelles met K.O les sacs plastique avec l'opération Uppercut
  • Aujourd'hui, sur le plateau d'Ondes Positives, on vous raconte la belle histoire d'Adrien Lefebvre, fondateur d'Orega qui est la première marque de haute maroquinerie française solidaire. Un parcours qui réconcilie esthétique, mode et impact social.A la suite d'un master en Social Business et de deux voyages en Inde et sur le continent africain, Adrien Lefebvre prend pour la première fois conscience des concepts d'exclusion et de précarité énergétique. Phénomène qui, comme il l'explique sur le plateau d'HapsatouSy TV, fait référence aux millions de personnes qui n'ont pas accès à l'électricité.Fort de cette prise de conscience, Adrien, Florian et Sébastien travaillent depuis 18 mois à la création d'un projet qui contribuerait à redonner du sens à nos modes de consommation. Ils rêvent alors d'un produit qui, lorsqu'il serait acheté, pourrait avoir un impact social et solidaire direct et améliorer les conditions de vie de personnes dans le besoin.C'est alors qu'ils décident de se concentrer sur le sac à main : objet du quotidien, symbole de l'élégance, du savoir-faire mais aussi du paraître, les trois entrepreneurs souhaitent prouver que même les objets les plus accessoires peuvent être porteur de sens, d'engagement et de solidarité. Alors concrètement, que fait Orega ? La marque a tout d'abord inscrit dans son ADN que la lutte contre la pauvreté et la redistribution des richesses était des indicateurs clés de succès. Pour cela, à chaque achat de sac, une partie du chiffre d'affaire est ponctionnée et allouée à la création d'un cartable dans lequel est intégré un module solaire qui permet d'offrir un accès à la lumière pour des élèves vivant dans des zones sans accès à l'électricité. Le cartable, fabriqué au Maroc pour promouvoir l'artisanat local, est en cuir végétal et a une double fonction comme vous pouvez le voir sur la vidéo ! Il se transforme en plan de travail pour bénéficier d'un support d'écriture et dispose d'un module de LED qui se recharge pendant la [...]

    OREGA : des sacs à main engagés
  • Cette semaine, j'ai rencontré Alban Bartoli. Un moment magique avec un artiste au talent certain et au tempérament solaire capable de chanter absolument tout ce qu'il veut. De la pop colorée à la variété nostalgique en passant par des chants hébreux, une chose est sûre c'est que le temps s'arrête à chaque fois qu'il se mette à chanter.Repéré lors de sa participation à The Voice en 2012, il poursuivra ensuite ses expériences télé en rejoignant la neuvième édition des Anges de la Téléréalité. Mais en discutant avec lui, on se rend compte qu'Alban a conscience des limites du petit écran pour propulser sa carrière. Il se reconcentre alors sur ce qui lui tient le plus à coeur : l'écriture, la composition et l'interprétation, et sort des titres aussi entrainants qu'engagés comme Deux Mamans, Liés ou encore Chica.Mais au-delà d'être un artiste complet, Alban Bartoli est aussi une personnalité authentique qui n'a pas peur de faire entendre ses convictions. Il n'a, par exemple, pas hésité à prendre la parole pour faire son coming-out et encourager les jeunes à s'accepter tels qu'ils sont, peu importe leur orientation sexuelle. D'un naturel très ouvert et terre-à-terre, il est aussi connu pour son franc-parler que pour sa gentillesse. Mais derrière sa personnalité attachante se cache une bête de travail prêt à s'enfermer nuit et jour dans son studio d'enregistrement pour atteindre ses objectifs. Un moyen pour lui de transformer ses chagrins, ses joies et ses colères en chansons et nous offrir de délicieux moments de frissons et d'émotions. Bref une personnalité entière dont l'authenticité et la détermination vous permettent encore plus d'apprécier le talent. Un artiste coup de coeur à découvrir dans l'émission 3/4 Live sur HapsatouSy TV où il se livre sur ses expériences, sa musique et son parcours. Une chose est sûre, cette émission va faire du bien à vos oreilles et à votre coeur.

    Alban Bartoli, un artiste aussi authentique qu'engagé

<< 1 2 3 >>

Vous voulez partager avec nous votre histoire forte et puissante ?
Vous avez un projet à défendre ?
Un message inspirant à faire passer ?
Ecrivez-nous à contact@hapsatousy-tv.com

Envie de suivre notre actualité
et nos dernières vidéos ?

 

Abonnez-vous à notre newsletter ;-)