HapsatouSy TV, la webtélé lifestyle et inspiration d’Hapsatou Sy



  • Deborah est maman et confinée. Elle est en télétravail chez elle et partage sa joie de vivre communicative. Déborah Germain a été longtemps victime de violences conjugales et sexuelles. Pour elle, le confinement suite à la crise du COVID-19 a un tout autre sens. Son quotidien, elle le vit avec une joie de vivre communicative fruit d'une résilience exemplaire. Touchante et attachante, elle partage son quotidien avec nous.

    Déborah, ex-victime de violences conjugales et sexuelles partage son quotidien
  • > Audrey est mère de deux enfants, mère célibataire et mère courage !Elle risque sa vie au quotidien pendant cette crise mondiale du Covid-19 pour prendre soin des autres. Aide-soignante dans un EHPAD, elle vit la peur au ventre pour ses enfants et pour elle-même.Dans ce premier et nouveau numéro de "Viens chez moi", une émission créée par Hapsatou Sy et Vincent Cerutti, elle nous partage son quotidien. Elle travaille de 18h à 8h du matin et enchaîne sa deuxième mission de maman. Une femme forte et admirable qui conserve sa joie de vivre intacte.Sa bienveillance et son engagement force le respect. Confrontée à la mort au quotidien, elle ne baisse pas les bras parce qu'elle aime son métier.Découvrez son histoire.

    Mère célibataire, entre l'EHPAD, les enfants et le COVID-19, la peur au ventre
  • Aujourd'hui, entourée de Sandrine Dahan, chimiste et fondatrice de la marque Skinhaptics, une marque de produits bébé made in France et naturelle, ainsi que d'Anouk Safrano fondatrice de l'espace Mamans & Merveilles, un lieu magique au coeur de Paris pour prendre soin des mamans et de leurs enfants, nous vous parlons du bien-être de bébé par le portage et le massage.Nous partageons avec vous nos techniques, et nos conseils de mamans.Quelques minutes par jour pour soulager les coliques, un instant pour soi avec bébé pour se détendre et le détendre.Les bonnes techniques pour porter bébé, le rassurer.Bienvenue dans ce nouveau numéro de Parents 2.0.

    Le bien être de bébé par le portage et le massage
  • En cinq minutes, j'ai fait disparaitre mes pores dilatés ! Pour ce nouvel épisode du Mag, nous vous emmenons à la rencontre d'un spécialiste de l'esthétique médicale : Anthony Cohen du Groupe Esthétique Médico Biotique (GEMEB). C'est un fait, le marché de la médecine esthétique grandit de jour en jour mais nous sommes nombreux à rester hermétiques à toutes les techniques invasives comme les injections ou la chirurgie.Pourtant, certains problèmes de peau ne peuvent pas être réglés avec de simples soins ou des astuces maquillages. C'est la cas notamment des pores dilatés, sujet de notre émission du jour. Comme nous le dit Hapsatou en début de vidéo, les pores du nez peuvent s'ouvrir pour plusieurs raisons. Alors qu'elle a elle-même fait l'expérience d'un mauvais traitement en institut, la dilatation est dans la plupart des cas liée à un dérèglement hormonal, une perte d'élasticité due au vieillissement de la peau ou encore une mauvaise hygiène de vie (tabac, alcool, pollution, exposition au soleil...)En véritable cartésienne qui ne croit que ce qu'elle voit, Hapsatou commence tout d'abord par interpeller Anthony Cohen pour comprendre comment fonctionne le soin. L'idée est simple : l'objectif est de rebooster la production de collagène dans la peau, protéine responsable de la cohésion, de l’élasticité et de la régénération des tissus. Pour cela, le docteur propose à Hapsatou de tester le soin de radiofréquence fractionnée microablative (RFFMA) issue d'une technologie brésilienne et déjà utilisée sur plus de quatre millions de personnes.Le principe : retraumatiser la peau par des microcicatrices pour stimuler le collagène, serrer les fibroplastes et recréer une cicatrisation rapide. Le résultat est visible en une à deux séances et accessible pour tout type de peau. Pour ce qui est du déroulé du soin en tant que tel, seules une dizaine de minutes suffisent. Après vous avoir administré une petite anesthésie topique pour que le soin se passe en toute sérénité, on vou [...]

    Une peau incroyablement neuve !
  • Katia Bougchiche est psychothérapeute énergéticienne. Elle vient d’écrire un livre dont le titre peut surprendre puisqu’il s’intitule L’éveil des sorcières . Initiée notamment au chamanisme, Katia Bougchiche initie à travers cette oeuvre les femmes à la découverte des de leur moi profond, et ce, en se penchant sur le savoir et le pouvoir des sorcières, magiciennes et prêtresses. Elle qui a longtemps été cadre dans les ressources humaines a toujours senti en elle une connexion profonde aux esprits à la nature et à ses pouvoirs. Elle nous explique comment chacun peut puiser au fond de lui afin d’aller chercher la noirceur afin de découvrir qui l’on est vraiment et être en accord avec notre corps et notre esprit. Comment équilibrer nos forces intérieures et exprimer le meilleur de nous-mêmes ? Les esprits existent-ils et sont-ils dangereux ? Le mythe des sorcières que représente-il ? Son burn-out, ses origines kabyles, sa réflexion sur le monde visible et invisible, Katia Bougchiche raconte le parcours qui l’a mené jusqu’à la publication de son livre L’éveil des sorcières. Katia Bougchiche nous parle de voyage initiatique, de nature, de guérisseuses, et de révélation de s pouvoirs de chacun. Cette voie initiatique, empruntée par les chamanes, les guérisseuses, et recherchée par les sorcières modernes, vous conduira à la source du féminin sacré et à votre épanouissement. Psychothérapeute de formation, Katia montre que le savoir est un pouvoir et que chacun a la possibilité de trouver le pouvoir qui sommeille en lui.

    Cette sorcière moderne révèle nos super pouvoirs !
  • Issue d’un milieu modeste, Chloé Anaïs Lopes Gomes a grandi à Nice avec un rêve en tête, celui de faire de sa passion, la danse, un métier. Avec un père ouvrier et une mère femme de ménage, nul ne pouvait prédire le brillant parcours de cette jeune fille pleine d’ambition qui dès ses 14 ans part pour la prestigieuse école du Bolshoï à Moscou. Elle est aujourd’hui la première danseuse noire à avoir intégré la célèbre compagnie Staatsballett de Berlin. Elle nous raconte son parcours empreint de difficultés et de succès bien sûr, mais surtout d’une détermination qui force l’admiration. Son rêve naît dans ses yeux de petite fille de 8 ans seulement lorsque sa mère l’emmène voir Le Lac des Cygnes. Elle tombe amoureuse de cet art qu’est la danse et veut tout de suite prendre des cours.  Elle fait ainsi ses premières classes au Conservatoire de Nice. Elle y développe une passion intense et transcendante pour la danse classique. A force de travailler et de s’accrocher à son rêve, Chloé est sélectionnée pour intégrer la prestigieuse école du Bolshoï à Moscou. Première élève française noire à y être acceptée, elle y reste 4 ans et travaille alors avec les professeurs les plus reconnus du milieu. Après y avoir obtenu son diplôme, elle travaille ensuite à l'Opéra de Nice, puis au Béjart Ballet de Lausanne. Que des références ultimes dans le monde de la danse classique ! Malgré les préjugés de son milieu sur sa capacité à réussir dans le métier et en dépit des soucis économiques, Chloé tient fort son rêve et s’accroche de toutes ses forces enchainant les castings d’avions en avions, de petits boulots en petits boulots pour continuer les entrainements et ne pas lâcher sa passion.  Et puis un jour, elle apprend qu’elle intègre la célèbre compagnie Staatsballett de Berlin :  une véritable consécration. A nouveau, elle est la première danseuse noire. Chloé raconte la joie de vivre son rêve, les difficultés qu’elle a rencontré en étant fille d’ouvrier et de femme de ménage mai [...]

    Chloé Anaïs Lopes, première danseuse classique noire au Staatsballet de Berlin

<< 1 ... 2 3 4 5 6 >>

Vous voulez partager avec nous votre histoire forte et puissante ?
Vous avez un projet à défendre ?
Un message inspirant à faire passer ?
Ecrivez-nous à contact@hapsatousy-tv.com

Envie de suivre notre actualité
et nos dernières vidéos ?

 

Abonnez-vous à notre newsletter ;-)