Nous continuons de vous livrer ;-) Les délais peuvent être sensiblement allongés.

  • Souvenez-vous, il y a quelques mois, nous rencontrions Nadia Karmel. Une femme au courage immense qui venait nous raconter pour la première fois face caméra, le terrible drame qui avait frappé sa famille. Le 3 avril 2018, Nadia rentre chez elle entre Reims et Laon, après être allée chercher ses petites Lila (3 ans et demi) et Adélaïde (26 mois) à l'école. Son nouveau-né Isaac (un mois) est également à bord du véhicule. Un violent orage éclate alors accompagné d’une pluie battante. Soudain, une Maserati noire surgit à pleine vitesse. La voiture roule trop vite aux vues des conditions météorologiques. Le conducteur perd le contrôle du véhicule qui se déporte et vient s’encastrer dans un choc d’une violence inouïe dans la voiture de Nadia. Au volant de cette voiture de sport : un homme d'affaire, multi-récidiviste et connu des forces de l'ordre pour son comportement à risque sur les routes. Suite à l’accident, Nadia souffre de plusieurs fractures mais elle ne ressent rien et s’inquiète surtout pour ses fillettes inconscientes à l'arrière de la voiture ainsi que pour son fils en pleurs. Des automobilistes s'arrêtent alors et prennent en charge la maman, avant que les pompiers ne viennent prendre le relais, vingt minutes plus tard. Arrivée à l'hôpital, Nadia refuse tout soin et reste concentrée sur l'état de ses enfants. Elle apprendra au bout de quelques heures, que Lila décéda sur les lieux du drame. Adélaïde succombera le lendemain des suites d'un oedème cérébral. Isaac quant à lui, souffre d’un traumatisme crânien et d’une fracture du fémur gauche. Il survit à l’accident mais garde des séquelles neurologiques. En effet, en raison de sa lésion au cerveau, il est sujet à des crises d'épilepsie et devra être suivi toute sa vie. Nadia exprimait à l’époque le manque de culpabilité ou de remord de la part du conducteur, racontant une scène glaçante à l’hôpital durant laquelle elle tentera de s’entretenir avec celui qui a causé la mort de ces deux filles. Jeudi 18 [...]

    2 enfants tués, 5 ans de prison : une peine suffisante ? Nadia Karmel répond.
  • Au lendemain de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes, nous tenions absolument à partager le témoignage extrêmement puissant de Tatiana-Laurence Delarue. Une femme forte qui a su se relever des violences conjugales qui ont malheureusement jalonnées sa vie. Sa mère est en effet décédée sous les coups de son compagnon et Tatiana-Laurence a elle-même vécu la violence conjugale au sein de son (ex) couple. Elle raconte 10 ans après son livre coup de poing « Au Nom Des Femmes Battues », le processus de sa reconstruction dans un nouvel ouvrage intitulé : « 10 ans après vivre heureuse après les violences conjugales ». Suis-je encore une victime ? Comment sortir de la violence conjugale ? Comment se relever après avoir frôlé la mort ? Pourquoi n ai-je toujours pas d enfant ? Restons-nous victimes jusqu’à la fin de nos jours ? Ce fléau meurtrier a-t-il régressé ? Les lois ont-elles évoluées ? Et les chiffres, sont-ils stables ? L’Etat est-il à la hauteur ? Ce sont autant de questions auxquelles Tatiana-Laurence répond avec une lucidité et une résilience qui forgent l’admiration. Dans ce livre, elle donne également des clés concrètes pour aider les femmes mais aussi les hommes victimes de violences conjugales à s’en sortir. C’est un vrai guide pratique qui permet de connaitre les démarches à suivre, les associations qui peuvent aider ces personnes en situation de violence et d’emprise mais aussi les aides psychologiques disponibles au quotidien. Tatiana-Laurence a également souhaité interroger des protagonistes primordiaux dans le traitement des victimes de violences conjugales. Ceux qui reçoivent en premier lieu ces femmes comme les policiers, les médecins, les avocats, etc… Elle pose également la question de l’apprentissage de ce sujet. Si l’on n’est pas formé à recevoir la plainte d’une femme battue, comment bien l’accompagner dans le cas de la police par exemple ? La question de l’éducation, de la prévention et de la pédagogie auprès des enf [...]

    Violences conjugales : le témoignage bouleversant de Tatiana-Laurence Delarue
  • La maman influenceuse Lucie Kakuta Mambenga , dénicheuse de super produits sur sa page Instagram Baby à tout prix nous livre ses tops 5 pour enfants et bébés. Livres, vêtements, déco, activités ludiques, jouets et accessoires : elle nous révèle ses coups de cœur et ses indispensables en tant que maman comblée. Aujourd'hui Lucie partage dans cette vidéo ses indispensables de maman qui lui ont bien été utiles dans de nombreuses situations. De l’écharpe de portage aux crayons de couleurs, elle vous livre toutes ses astuces qui la sauvent dans son quotidien de super maman ! Lucie qui cumule pas moins de 112 000 abonnés sur son compte Insta @babyatoutprix est mère de deux enfants, Maël 4 ans et Téa 1 an et elle partage avec nous son quotidien de super maman. Ses conseils sont toujours pertinents, testés et validés par ses propres enfants, bien sûr ! Alors laissez-vous guider par les conseils avisés de Lucie ! Et si vous ne l'avez pas encore vu, rendez-vous ici pour voir le débat " doit-on exposer nos enfants sur les réseaux ?" que nous avions eu avec l'influenceuse sur HapsatouSy Tv, bien entendu !

    Les indispensables dans la vie de maman ?
  • La maman influenceuse Lucie Kakuta Mambenga , dénicheuse de super produits sur sa page Instagram Baby à tout prix nous livre ses tops 5 pour enfants et bébés. Livres, vêtements, déco, activités ludiques, jouets et accessoires : elle nous révèle ses coups de cœur et ses indispensables en tant que maman comblée. Envie que la chambre de votre enfant ressemble à un nid douillet ? Aujourd'hui Lucie nous raconte comment quelques accessoires déco peuvent faire toute la différence ! Pas besoin d’un grand budget, seulement quelques pièces suffisent pour créer une ambiance rassurante et cocooning ! Des astuces déco qui séduiront à coup sûr vos chers bambins ! Lucie qui cumule pas moins de 112 000 abonnés sur son compte Insta @babyatoutprix est mère de deux enfants, Maël 4 ans et Téa 1 an et elle partage avec nous son quotidien de super maman. Ses conseils sont toujours pertinents, testés et validés par ses propres enfants, bien sûr ! Alors laissez-vous guider par les conseils avisés de Lucie ! Et si vous ne l'avez pas encore vu, rendez-vous ici pour voir le débat " doit-on exposer nos enfants sur les réseaux ?" que nous avions eu avec l'influenceuse sur HapsatouSy Tv, bien entendu !

    Les articles déco qui font la différence selon Babyatoutprix ?
  • La maman influenceuse Lucie Kakuta Mambenga, dénicheuse de super produits sur sa page Instagram Baby à tout prix nous livre ses tops 5 pour enfants et bébés. Livres, vêtements, déco, activités ludiques, jouets et accessoires : elle nous révèle ses coups de cœur et ses indispensables en tant que maman comblée. Et aujourd'hui, elle nous livre son top accessoire pour enfant. Vous êtes jeunes parents et vous ne savez pas par où commencer vos achats ? Lucie  vous conseille 5 accessoires indispensables à avoir dans une chambre d’enfant pour vous faciliter la vie au quotidien !Lucie qui cumule pas moins de 112 000 abonnés sur son compte Insta @babyatoutprix est mère de deux enfants, Maël 4 ans et Téa 1 an et elle partage avec nous son quotidien de super maman. Ses conseils sont toujours pertinents, testés et validés par ses propres enfants, bien sûr ! Alors laissez-vous guider par les conseils avisés de Lucie ! Et si vous ne l'avez pas encore vu, rendez-vous ici pour voir le débat " doit-on exposer nos enfants sur les réseaux ?" que nous avions eu avec l'influenceuse sur HapsatouSy Tv, bien entendu !

    Les meilleurs accessoires dans une chambre d'enfant pour Babyatoutprix ?
  • Et si travailler était synonyme de convivialité ? Châteauform’ propose des lieux d’exception pour tout type d’entreprise, de la start-up à la grosse boite, dans un environnement humain et bienveillant. Des séminaires comme à la maison ? Des réunions dans des espaces magnifiques avec la sensation d’être reçu dans une maison familiale ? C’est ce que propose l’équipe @chateauform, qui prône la bienformance, soit la performance par la bienveillance.  Chateauform’ a été créé par  Jacques Horovitz & Daniel Abittan avec la volonté de recevoir des entreprises pour divers événements avec une vision différente.  C’est en 1996 que tout commence avec le premier site à Neuville Bosc dans l’Oise qui n’est autre que la demeure personnelle de Katy et Jacques Horovitz qu’ils ont transformée en maison d’amis pour accueillir des séminaires d’entreprise. Le concept du « comme à la maison » est désormais lancé ! Châteauform’, c’est aussi une certaine conception de créer une entreprise humaniste : « en créant et en développant Châteauform', nous avions deux rêves, qui sont toujours vivants. Pour nous, Châteauform', c'est avant tout une aventure humaine pour créer une entreprise "autrement". Notre deuxième rêve, faire de Châteauform' des lieux où il fait bon vivre pour nos clients. » Chateauform’ revendique un management par les valeurs et non par les règles. Et la marque de fabrique tient dans cette idée de recevoir dans la convivialité avec un pilier au centre de cette envie : un couple d’hôtes. Un vrai couple dans la vie et dans le travail qui vous accueille dans des lieux d’exception, de l’hôtel particulier caché au milieu de la ville au château somptueux dans les terres. Le tout dans une ambiance de détente, de partage et de confort absolus. Pour une réunion ou un séminaire, Châteauform’ s’occupe de tout avec des salles équipées, des services de restauration haut de gamme et surtout du sur-mesure en fonction des demandes. Nous sommes ainsi allés à la rencontre de Fatine et P [...]

    Châteauform’ : des lieux d’exception comme à la maison !

<< 1 ... 2 3 4 5 6 >>

Vous voulez partager avec nous votre histoire forte et puissante ?
Vous avez un projet à défendre ?
Un message inspirant à faire passer ?
Ecrivez-nous à contact@hapsatousy-tv.com

Envie de suivre notre actualité
et nos dernières vidéos ?

 

Abonnez-vous à notre newsletter ;-)